Mois : août 2017

Fanzine

P572 Summer 2017 Fanzine

P572 été summer 2017 Fanzine

P572 ÉTÉ 2017
L’été c’est un peu les vacances. C’est pour aller voir des concerts et aller à la plage. Prendre le temps de faire des expéditions à vélo et ratrapper la lecture de l’hiver. Il s’en est passé des choses depuis ce printemps. Juste Robert a remporté le Prix de la chanson SOCAN pour sa création « Il tombe des cordes » lors du Festival de Petite-Vallée. Oromocto Diamond a joué un record personnel de 24 shows en 20 jours pendant le Flin Flon Euro Tour, en plus de sortir Atlantis, un nouveau EP en cassette. Lesbo Vrouven a terminé la tournée Grifff Pifff un dimanche de juillet, lors du Festival d’été de Québec. Sans oublier les parutions inédites et étranges sous l’étiquette Punkest Tardo. Mais l’été, c’est aussi la saison du marathon pour préparer l’automne. Après des années à planifier des parutions en vinyle, tout sort en même temps. Les Goules, L’orchestre d’hommes-orchestres, (swedish) Death Polka et Fabien Cloutier. Bricolage forever.

P572 SUMMER 2017
Summer is for vacations and road trips. It exists for outdoor concerts, to go to the beach and to catch up on all the winter books. So many things happened since the springtime. Juste Robert won the important SOCAN prize for best song at the Festival de Petite-Vallée. Oromocto Diamond played a record 24 shows in 20 days on their Flin Flon Euro Tour, and they released new music on the Atlantis EP tape. Lesbo Vrouven ended their Grifff Pifff tour on a sunny Sunday at the Festival d’été de Québec. There’s also always weird random music on our sub label Punkest Tardo. But summer is also the infinite marathon to get ready for the fall. After years of hard planning to put together vinyl projects everything is released all at once: Les Goules, L’orchestre d’hommes-orchestres, (swedish) Death Polka and Fabien Cloutier. Very, very soon it will be turning on the tables!

OROMOCTO DIAMOND
Le Flin Flon Euro tour 2017, c’était 24 shows en 20 jours dans des endroits improbables comme des sous-sols, des apparts, sur une ferme ou sur une péniche. Les amis magnifiques se sont cassé la tête, encore une fois, pour organiser des soirées dans des patelins magnifiques. Le nouvel album a été composé sur la route entre un train manqué et un souper devant l’océan. Il reste à l’enregistrer pour remercier tout le monde de l’inspiration infinie. Merci pour les histoires et voici quelques photos souvenirs.

OROMOCTO DIAMOND: The Flin Flon Euro Tour 2017 was 24 shows in 20 days, booked in unlikely places like basements, apartments, on a farm and on a boat. Wonderful friends put so much energy into organizing unforgettable nights in the best cities. The new album was all composed between shows on trains and by the ocean. Now we have to record it, in recognition of the infinite inspiration we get. Thank you, we will be back soon, and here’s some tour photos.

Bobkat

BOBKAT – ACID THOUGHTS

Bobkat is Snatch Delight on drums and Cream Pop on guitar, a noisy realm of just-desserts and teenaged angst, moulded by love at the end of the new world order. And feedback. Lots of feedback. A band on a frantic mission to grind its way into the crushing density of inter-stellar space. « Suddenly, in the mutual collapse of two black holes, they could eavesdrop on the violence of the universe »

bobkat-band.bandcamp.com

Punkest Tardo (PT7)
crédits
paru le 31 août 2017

Lesbo Vrouven

Lesbo Vrouven – Grifff Pifff critique Longueur d’ondes

»Un des projets du prolifique et charismatique Sam Murdock (Oromocto Diamond), fondateur de (l’étiquette québécoise P572 (qui balance d’audacieuses parutions depuis 2004), revient a la charge avec sa sonorité qui décoiffe. Le trio, compose d’Hugo Lebel (Les Goules) et de Jean-Christophe Bédard-Rubin (Mauves), propose des pièces qui font résonner amplis et guitares électriques appuyées par une forte base rythmique. L’album marque le retour du groupe depuis Encore la mort (paru en 2008) et propose une sorte de rock dansant Banque d’une variation punk déjantée. L’intention psychédélique est livrée de façon assumée et même parfois un peu irrévérencieuse. Les textes images dépeignent magnifiquement bien l’univers de la formation qui se retrouve a son apogée avec cet enregistrement. L’indépendance et la créativité sans compromis sont a souligner, particulièrement a travers la persistance de ses protagonistes. L’un des groupes les plus sous-estimes au Québec a ce jour et qui gagne a être mieux connu. » PASCAL DESLAURIERS ►LONGUEUR D’ONDES N°81 45