Lesbo Vrouven

Lesbo Vrouven – Encore La Mort 10 ans !

ELM10ANS Options:
1. Bandcamp LV (lesbovrouven.bandcamp.com)
2. Web shop P572 (www.p572.com/shop)
3. Independent record shop (Le Knock Out, Total Heaven…)

LV ELM 10 ANS LP
-Yellow LP limited to 2oo hand numbered copies
-Vinyl remastered by Jim Dumas
-Featuring the hidden track : The Great Dinosaur Mystery
-Includes Fanzine + Insert + Download
-Artwork by extraordinary artist Betsy Walton

Shows lancement 2018:
30 août : LV (Québec, Le Knock Out)
31 août : LV (Grand-Mère, Buvette O’Hagan)
1 septembre : LV + Grimskunk (Rimouski)

En attendant le prochain disque de Lesbo Vrouven, on fête les 10 ans de Encore la mort. L’album post-punk semi-concept a été remasterisé et sort en vinyle jaune, individuellement numéroté à la main et accompagné de surprises. Sam Murdock, Hugo Lebel et Tony, le nouveau drummeur de l’époque, se souviennent d’une période importante, intense et créative. Enregistré et mixé dans un marathon chaotique de trois jours au printemps 2008, les 12 chansons dansantes sur la mort s’écoutent encore mieux sur une table tournante et la pochette de l’Américaine Betsy Walton est toujours aussi magnifique. L’album risque d’être joué en entier lors des quelques concerts lancement de l’automne. P572 s’occupe de la distribution au Canada et Catulle & Ramón en Europe. Bli Bli Bli.

À l’époque des critiques avaient dit ceci […] une synergie punk-new wave délirante. (Antoine LéveilléeVoir), […] impossible pour l’auditeur enivré de retirer le disque du lecteur. (Michel CécyreBande à Part), […] douze pièces aussi nerveuses que chaotiques, bien foutues et surtout, bien efficaces (André PéloquinIci), Une agressivité digne des plus fougueux groupes punk, des lignes de basse corrosives jumelées à des guitares crasseuses ainsi que des rythmiques vives et incessantes font d’Encore la mort un album duquel se dégage une virulente énergie sauvage.” (Philippe RenaultLe Journal de Montréal)

ENGLISH :
While we wait for the new Lesbo Vrouven album, we celebrate the 10th year of their second disc, Encore la mort. The post-punk semi-concept album released in 2008 has been remastered into a yellow vinyl and it comes with souvenirs and bonuses. Sam Murdock and Hugo Lebel along with Tony, the then new drummer, recorded and mixed Encore la mort in three days, after rehearsing the complex compositions in concerts for months. The 12 pance-dunk songs about death to dance to were a creative turning point for the band. Gloomy, but fun, like the artwork by extraordinary American artist Betsy Walton. In tandem with the release of this vinyl reissue, Lesbo Vrouven will play shows and maybe sing the whole album. P572 and Catulle & Ramón are together again for distribution in Canada and Europe.

This was said about the record then: “Projecting their manic energy full force into Encore La Mort, Quebec City’s Lesbo Vrouven continue to be a force to be reckoned with. Their in-your-face live antics have made them a memorable attraction away from home and that exuberant attitude comes across clearly on these punk-infused rock songs.” (Vish Khanna, Exclaim!)

Lesbo Vrouven – Grifff Pifff critique Longueur d’ondes

»Un des projets du prolifique et charismatique Sam Murdock (Oromocto Diamond), fondateur de (l’étiquette québécoise P572 (qui balance d’audacieuses parutions depuis 2004), revient a la charge avec sa sonorité qui décoiffe. Le trio, compose d’Hugo Lebel (Les Goules) et de Jean-Christophe Bédard-Rubin (Mauves), propose des pièces qui font résonner amplis et guitares électriques appuyées par une forte base rythmique. L’album marque le retour du groupe depuis Encore la mort (paru en 2008) et propose une sorte de rock dansant Banque d’une variation punk déjantée. L’intention psychédélique est livrée de façon assumée et même parfois un peu irrévérencieuse. Les textes images dépeignent magnifiquement bien l’univers de la formation qui se retrouve a son apogée avec cet enregistrement. L’indépendance et la créativité sans compromis sont a souligner, particulièrement a travers la persistance de ses protagonistes. L’un des groupes les plus sous-estimes au Québec a ce jour et qui gagne a être mieux connu. » PASCAL DESLAURIERS ►LONGUEUR D’ONDES N°81 45

Lesbo Vrouven + FEQ 16 juillet 2017

Lesbo Vrouven + FEQ 2017

Né à Québec en 2006, ce trio de joyeux lurons garroche dans notre conduit auditif un punk dansant qui surprendra les amateurs de musique qui arrache. Composé de Sam Murdock (voix, guitare), d’Hugo Lebel (basse) ainsi que de Jean-Christophe Bédard Rubin (batterie), les Lesbo Vrouven ont trois albums à leur actif et plusieurs spectacles derrière la cravate. Les guitares mordantes et la fougue explosive qui saturent la plupart des morceaux promettent une prestation live aussi décapante qu’exaltante.

SCÈNE FIBE – COEUR DU FEQ
Place de l’Assemblée Nationale
16 JUILLET 17H00
Gratuit – Laissez-passer suggéré

17H00 Lesbo Vrouven
18H30 The Dizzy Brains
20H00 The Glorious Sons

Facebook event

Lesbo Vrouven – Je Re-Reviens Geneviève

JE RE RE GE. 11 plus tard. 8 reprises magnifiques.

LESBO VROUVEN présente la version semi-anniversaire de son premier album paru en 2006, sous le titre évocateur de JE RE-REVIENS GENEVIÈVE. C’est les mêmes 8 chansons, mais 11 ans plus tard, reprises par 8 groupes d’amis exceptionnels. OROMOCTO DIAMOND s’occupe de faire une courte INTRO Plancton-punk. CLINIC DELAY, les Basques bondissants, transforme WE ARE WEAPONS en tuerie afro-acid-electro. HALFBAKED le groupe éternel de Montréal chante rapidement n’importe quoi sur THE GOLDEN AGE OF… SWEAT LIKE AN APE! de Bordeaux s’occupe du hit CROSSFIRE et groove plus que sur la version originale. Le sensuel ANATOLE transforme THE AGENCY en dirty-retro-electro-grind style Los Angeles. Les HEADACHE24 deviennent des crooners d’après guerre le temps de chanter le malheur de NEW BERLIN. Le tout nouveau groupe SARAJEVO & MOI, qui à inspiré l’idée de l’album de cover avec leur version de JE REVIENS GENEVIÈVE, sont lumineux et retro-goth en même temps. L’album se termine avec le mythique Beauceron NAVET CONFIT, qui fait de OH SO SAD une traduction rigolo-grunge qui devient C’est si triste, C’est si triste. Le visuel sexy fluo de Patrik Dubé est la deuxième toile du triptyque Je Reviens Geneviève de 2006. Tout ça est accompagné d’un livret PDF contenant des photos et des archives des 12 premiers mois de Lesbo Vrouven.

JE RE RE GE. 11 years later. 8 amazing covers.

LESBO VROUVEN presents the semi-anniversary version of their 2006 debut album, under the evocative title of JE RE-REVIENS GENEVIÈVE. It’s the same 8 songs, but 11 years later and reworked by 8 exceptional groups of friends. OROMOCTO DIAMOND offer up a short plankton-punk INTRO. CLINIC DELAY, the ever-bounding Basques, transform WE ARE WEAPONS into a afro-acid-electro massacre. Timeless Montreal group HALFBAKED, quickly sing just about anything on THE GOLDEN AGE OF…. Bordeaux’s SWEAT LIKE AN APE! tackle the hit CROSSFIRE, leaving us with an even groovier version than the original. The sensual ANATOLE gives THE AGENCY a Los Angeles style dirty-retro-electro-grind update. HEADACHE24 become post-war crooners when it comes time to sing the affliction of NEW BERLIN. The brand new group SARAJEVO & MOI, who inspired the idea of a cover album with their version of JE REVIENS GENEVIÈVE, show us they are luminous and retro-goth all at once. The album comes to a close with the mythical Beauceron NAVET CONFLIT, who’s taken OH SO SAD and created a rigolo-grunge translation, C’EST SI TRISTE, C’EST SI TRISTE. The sexy fluorescent visual by Patrick Dubé is the second canvas in the 2006 Je Reviens Geneviève tryptic. All of this is accompanied by a PDF booklet containing photos and an archive of the first 12 months of LESBO VROUVEN.

Critique : [SPECTACLE] Ligue Rock VI (Les Breastfeeders, Lesbo Vrouven, Deux Pouilles en Cavale) Le Cercle, 25 février 2017

Lesbo Vrouven par Padovani

»Les amateurs de décibels étaient conviés à une programmation très relevée pour cette deuxième soirée de la Ligue Rock VI présentée au Cercle… L’originalité était également au rendez-vous avec Lesbo Vrouven, le groupe du héros local Sam Murdock qui est arrivé sur scène solidement enrhumé; ou était-ce une bronchitomononi? Bref on lui avait conseillé des suppositoires qu’il n’avait pas trouvés… il y avait seulement des Fisherman’s Friend au dépanneur, et Sam n’était pas trop certain de comment les utiliser. Il a annoncé d’emblée que ce serait peut-être le meilleur ou le pire show de Lesbo Vrouven à vie. » – ÉCOUTEDONC.CA